Arivée au village de Pidmo après 5 jours de marche

Livre d’Or

Paysage féerique au plus profond des canyonsBien manger et se reposer régulièrement devant des paysages de création du mondeDans les canyons, l'expérience et le baton sont indispensables afin de connaitre l'état de la glaceIl faut parfois escalader lorsque la glace est mauvaiseLe premier village coté Zanskar, nous arrivons à  PidmoLes chutes de glace de Nierak à  mi-cheminLe premier village coté Zanskar, nous arrivons à  Pidmo

L'association parraine depuis maintenant plus de 14 ans l'organisation du trekking du fleuve gelé au Zanskar et de trekking ponctuels en été dans la même région. Mis en place en avril 2011, ce livre d'or permettra à ceux nombreux qui ont déjà fait confiance à notre équipe locale (pour l'accompagnement) et au monastère de karsha (pour l'organisation) de donner leurs impressions. Soyez libre de vous exprimer afin que ceux qui lisent ces pages et qui découvrent notre association aient envie de tenter une expérience de trekking plus forte, plus belle, plus proche des populations locales, plus utile. Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez même laisser vos coordonnées afin qu'un candidat potentiel puisse vous contacter et avoir un avis totalement indépendant de l'association.

 

***

 

Bonjour,


et oui nous sommes de retour, nous avons survécu au Zanskar !


Un grand merci à vous, à votre organisation, à toute l'équipe qui a su s'adapter à nos difficultés et qui nous a fait découvrir les merveilles du Zanskar, qu'elles soient minérales, humaines ou gastronomiques ! Tashi , Desal le cuisinier et Pali "l'homme-cheval" forment un beau trio où règne une grande complicité. Merci de nous avoir confiés à de tels hommes, nous les avons énormément appréciés.


Nous n'avons pas hésité à vous faire de la pub par plusieurs fois durant le parcours et nous continuerons auprès de nos amis.


Un grand et beau périple, dépaysant et inoubliable !


cordialement,
Richard & Sylviane (été 2016)

 

Julley Tanneguy !! Nous voici de retour sur la planète occidentale et tout s'est très bien passé.


Merci encore pour vos conseils et recommandations concernant l'organisation de notre trekking au Zanskar. Le chauffeur (Stenzin Tharpa) était très sympa et prudent. Il s'est très bien entendu avec le jeune guide (Lobzang) qui est resté avec nous les 16j ! Ce fut très appréciable d'autant que ce dernier est vraiment très agréable, attentionné, sérieux et efficace ! Il a parfaitement su adapter les étapes ( pour la visite de Phuktal notamment).


Tashi nous a rejoins comme prévu à Padum. Son expérience et sa gentillesse sont une grande richesse pour l'association !


Avec le muletier, ils ont parfaitement géré les étapes et nous garderons un excellent souvenir de ce séjour.


Nous avons apprécié également l'hôtel à Delhi, et les fêtes de l'indépendance !!! Nous espéront avoir l'occasion de vous rencontrer...


Cordialement
Marie-Line et Michel Boissier, été 2014

 

***

 

Un petit mot pour remercier encore une fois l'association pour ce fabuleux voyage ! Que dire de plus que tout était parfait et bien au delà de tout ce que nous en avions rêvé !!

 

Une organisation parfaite avec des gens très compétents, tant l'équipe de porteurs que les cooks et bien sur le très sympathique Tashi. Ils ont tous été tellement efficaces, devançant toutes nos attentes et demandes, palliant les petites faiblesse passagères des uns et des autres …

 

Je suis en train de revivre cette aventure en traitant les quelques 4000 photos rapportées, des paysages sublimes, des ambiances magiques et des rencontres inoubliables avec des Zanskarpas si accueillants.

 

Des moments uniques passés sur ce fleuve, chez nos hôtes ou dans les monastères, qui effacent les moments un peu plus rudes quand l'effort physique, le froid, l'inconfort nous font parfois rêver à un transat sur une plage des caraibes !

 

Nous ne manquerons pas de recommander tes treks et celui-ci en particulier !

 

Bien amicalement

Agnès et Jean-Pierre (Rueil, fleuve gelé 2014)

 

 

***

 

 

 

***

 

Le fleuve gelé ? Un vieux rêve pour moi. Que de moments à rêver sur les photos de Follmi !
J'avais envie de rencontre, mais aussi de partage avec la population locale. De vivre des moments forts, inoubliables....Tout ceci, l'association française des amis de Karsha m'a permis de le vivre via Tanneguy son président. Il nous a ouvert les portes du Zanskar, le cœur de ses habitants. Une équipe à nos petits soins en permanence, une solution a tous les problèmes.


Je suis rentrée complètement déconnectée du monde occidental!!!! Déjà 3 mois et je suis encore un peu la bas, avec les nonnes de Pishu, les moines, les enfants aux sourires magnifiques, les femmes a l'accueil extraordinaire et tous les autres que j'ai toujours au fond de mon cœur.


Merci Tanneguy et l'association


Florence, fleuve gelé 2013

***

 

J’avais prévu de me rendre au Zanskar l’hiver dernier par le Fleuve gelé avec trois amies via une agence locale mais pour différentes raisons le projet a capoté. Mes billets d'avion en poche, me voilà bien embêtée! C’est alors que je fais connaissance par internet de l'association française des Amis de Karsha. Dès le premier contact, je trouve en Tanneguy (le président de l'association) quelqu’un de très ouvert et d'une extrême gentillesse. Il m'écoute patiemment et me propose son aide, une vraie aide adaptée à ce que je souhaite : un voyage pour moi toute seule à un prix raisonnable, un itinéraire et des lieux de bivouac. Et surtout, il me présente deux porteurs zanskarpas, Ringzen et Tundup. Et ça, merci Tanneguy ! C’est un vrai cadeau !


Ringzen parle des rudiments d’anglais, Tundup non. Moi j’ai un dico de tibétain. On baragouine, on rigole pour finalement se comprend à merveille. Pendant les deux semaines que nous passons sur le Fleuve, puis dans la vallée du Zanskar, on ne se quitte plus. Tout cela pour dire que la barrière de la langue est un faux problème et que l’on arrive toujours à se comprendre! Tundup est comme un père pour moi, il ouvre la marche, teste la glace, me porte même sur son dos lors de certains passages! Je suis en sécurité avec lui. Ringzen joue la « mère poule » en me mitonnant de bons petits plats, toujours soucieux de mon appétit, de ma santé, de mon bien-être, de mon humeur. Attachant et attaché. Je ne sais pas s’il leur arrive d’être de mauvaise humeur. Il faudrait leur demander. Une fois arrivés dans la vallée au terme de 5 jours de marche sur le Fleuve, mes deux porteurs me conduisent à leur village, m’hébergent dans leur famille, puis toutes les nuits chez leurs amis et des parents. Et ils en ont dans tout le Zanskar ce qui rend l’expérience magnifique et tellement authentique!


Autant dire que malgré le froid et les conditions parfois un peu rudes, je profite à fond de la beauté des paysages, de la magie des monastères, de la chaleur des rencontres avec les sympathiques Zanskarpas.


 Le Zanskar vaut la peine d’être découvert et j’aimerais le voir en été. Merci à tous et à l'association pour m'avoir fait découvrir un endroit magnifique peuplé de ‘vrais’ êtres humains. Je recommande chaudement!


Caroline Dallèves, 17.05.2013

 

***

 

Le fleuve gelé , c'était pour moi un vieux rêve. mais dans quelles conditions partir: seule , avec un guide local, avec une agence française ? Recherche sur internet et on tombe, finalement par hasard sur le site www.zanskar-trekking-himalaya.com. Et là le projet nous séduit : il ne s'agissait pas d'être simplement spectateurs d'un monde magnifique, mais Tanneguy de l'association nous promettait de vivre le Zanskar de l'intérieur. Contact téléphonique pris, je suis juste tombé sur "Tony" (alias Tanneguy), celui que les Zanskapas croisent sur le fleuve gelé en le saluant comme un vieux copain et qui est accueilli dans les monastères comme un frère et dans les nonneries comme un fils. Puis nous voilà partis. Malgré le froid, le manque d'hygiène, l'inconfort, la promiscuité, restent les souvenirs les plus saillants de ce voyage: les rencontres, la chaleur de l'accueil des Zanskapas, l'attention permanente des guides et cuisiniers du groupe. Que dire des 3 petites vieilles nonnes de Pishu, de la cérémonie digne de "Tintin au Tibet" au monastère de Karsha pour faire venir la neige, du coin du poële à préparer de délicieux momos avec les cuisiniers ou des gamins qui font des courses de luge avec 2 bouts de bois ? La fin du voyage avec quelques jours "tampon" pour visiter Dehli et Agra (avec son sublime Taj Mahal) est un plus qui permet de mesurer à quel point l'Inde est un patchwork et qu'il faudrait bien des années de voyage pour en découvrir toutes les facettes. Ce voyage est un dépaysement dont on ne revient pas tout à fait indemne. N'y a-t-il vraiment qu'une seule planète ?

 

Corinne, fleuve gelé 2013

***

 

Bloquer + de 3 semaines sur l'agenda pour un trek au lieu d'une ascension himalayenne, il fallait à Corinne des arguments pour m'en convaincre ! Le vécu du voyage a dépassé les attentes et vaincu les appréhensions. Les rencontres authentiques et non touristiques sont pour moi le plus marquant de ce séjour, permises par les liens que Tanguy a su tisser et entretenir. Le rythme, le sentiment de liberté, les visages, les ambiances et les paysages demeurent inoubliables. De retour aux trépidations et aux plaisirs du monde occidental, il me reste de ce voyage une attitude de fond inspirée du calme et du recul auquel invite ce trek au zanskar.

 

Xavier, fleuve gelé 2013

***

 

Le Zanskar est une terre sauvage mais tellement accueillante! Dans ma mémoire resteront gravés les rencontres, le calme et la beauté des paysages. Pas besoin d'être un grand sportif et j'en suis témoin, pour profiter de ce voyage merveilleusement organisé par l'équipe des Zanskarpas en compagnie d'un spécialiste de la région: Tanneguy d'Arfeuille de l'association (il paraît qu'on mesure la richesse d'un homme par ceux qui l'entourent...). La seule difficulté de ce voyage : en revenir... Mon seul souhait : avoir la chance d'y retourner! Sans nul doute, la plus belle expérience de ma vie (ce qui fera sans doute sourir certains du groupement hiver 2013...).

 

Charline

***

 

C’est la lecture des livres d’Olivier Föllmi (le fleuve gelé, caravane pour une école, 2 hivers au Zanskar…), il y a bien des années, qui avait éveillé en moi l’idée de faire ce trek mythique du fleuve gelé. Ce projet s’est réalisé en janvier/février 2009…..une première fois. Parmi les différentes agences qui proposaient ce trek, j’ai choisi celui de l’Association Française des Amis de Karsha et organisé par le monastère de Karsha.

 

J’ai de suite été séduit par les différents projets financés par l’association directement au Zanskar, la parfaite connaissance de Tanneguy sur cette région, ses habitants et ses traditions, mais également par le fait que le trek soit organisé par le monastère de Karsha.

 

Jamais je n’ai eu à regretter ce choix…….bien au contraire…..d’ailleurs j’y suis retourné en 2011 avec ma compagne.

 

Quel bonheur de marcher sur la glace dans des paysages grandioses, de dormir à la belle étoile, dans les grottes, chez l’habitant, au monastère de Karsha ou à la nonnerie de Pishu. Quel plaisir également de marcher en compagnie de Tashi, de Lobsang, de Nono et des porteurs et de pouvoir partager des moments simples mais empreints d’une grande Amitié.

 

Merci à tout le groupe, à Tanneguy, Tashi, Lobsang, Thukjay, et les autres pour m’avoir fait vivre en 2009 et en 2011 une aventure humaine inoubliable, hors du temps, riche en émotions et en rencontres.

 

Christian

 

***

 

Le fleuve gelé fait  partie de la trilogie des treks de glace: Hielo-Continental / Spitzberg / fleuve gelé.
C’est l’un des voyages himalayens qui m’a le plus marqué,  par les conditions météo et l’environnement glacière, les paysages, mais aussi par la dimension humaine avec les habitants et les moines du Zanskar. Un trekkeur, digne de ce nom, doit avoir parcouru, au moins une fois, le Fleuve gelé. L’organisateur et l’organisation du voyage, mérite la note de 9.5/10

 

Alain ROBERT

 

***

 

C'est trek hors du commun mais surtout une aventure humaine que nous ont offert Tanneguy, Tashi (guide zanskarpa) et l'équipe zanskari qui nous ont fait marcher sur les pas immémoriaux des zanskarpas et nous ont entre-ouvert les portes de la vallée, des monastères, des villages, en fait de leur coeur. Misanthrope s'abstenir - patrick.rollier@gmail.com

 

***

Quand j'ai contacté l'association (via Tanguy) pour ce trek hors du commun, j'ai accepté, ne pouvant faire autrement mais en râlant intérieurement, qu'il ne veuille pas qu'on dorme sous la tente. La perspective de ne pas avoir ma petite "minute" d'intimité et de calme en fin de journée et l'idée de dormir à la belle étoile par des températures plus faibles que mon congélateur bahut ne me réjouissaient pas trop. Ceci et le fait d'avoir acheté une Conché (robe locale en laine de moutons) m'ont rapproché du groupe des Zanskarpa et du groupe en général. Si je devais refaire ce trek, ce serait dans les mêmes conditions.

 

De façon plus générale, c'est un trek d'exception, sans difficulté physique mais rude car le confort est absent. On a été aidés en cela par la très bonne organisation du trek (Tachi notre guide local connait parfaitement le terrain; L'équipe locale a veillé sur nous comme le lait sur le feu. Tous ont un sourire éternel et une bonne humeur constante qui fit passer au rang des oubliettes les petits désagréments inévitables d'une telle aventure; Tanguy qui voyageait avec nous est vraiment un fils du pays).


Les paysages exceptionnels de cette vallée encaissée, la glace sous toutes ses formes, la dimension humaine de l'aventure... Que de souvenirs au monastère de Karsha et à son école, chez les nonnes de Pishu, dans les hameaux traversés. Malgré leur extrême dénuement ces gens sont perpétuellement souriants.


Que dire d'autre sans remplir complètement le site de Tanguy si ce n'est "à quand le prochain trek avec l'association?


Groupe vraiment très sympa, nous nous sommes retrouvé il y a quelques jours dans le sud afin de partager un week-end d'amitié et de convivialité.

 

Olivier, Fleuve Gelé 2011

 

***

 

Le froid, la glace, tout cela m’était inconnu avant ce premier fleuve gelé en 2008, à 58 ans mes expériences de trek se limitaient à quelques ballades dans le Queyras italien. Tashi et toute son équipe locale nous ont guidé avec professionnalisme, gentillesse, sécurité et sollicitude tout au long de ce trek où seule de la vigilance était indispensable. Tanneguy nous a beaucoup apporté de part ses connaissances irremplaçables de la région. L' hospitalité de ce peuple, la sérénité des monastères, la beauté des paysages ont fait le reste pour parfaire cette aventure hors du commun.

 

Jean-Pierre Testa , cjptesta@yahoo.fr

 

***

 

N'hésitez pas à parler de votre vécu concernant l'aide que nous apportons sur place dans les monastères et à la nonnerie de Pishu. Cela pourrait encourager certains qui ne sont pas aller au Zanskar avec nous de nous aider un peu plus encore.

 

Merci d’envoyer vos impressions à tda30700@laposte.net afin que votre commentaire puisse être mis en ligne rapidement. (Il ne vous est pas possible de mettre vos messages directement en ligne afin d'éviter les spams. Ils seront cependant recopiés sur le livre d'or dans leur intégralité et sans censure).

 

 

Merci à tous.

 

le groupe 2011

 

email : tda30700@orange.fr

 

© photos Tanneguy d'Arfeuille, reproduction interdite.
 
Design © Archétype Informatique: création de site internet, Narbonne