Arivée au village de Pidmo après 5 jours de marche

Trekking du fleuve gelé en hiver

Dans les canyons, l'expérience et le baton sont indispensables afin de connaitre l'état de la glaceA chaque passage délicat une main se tend afin d'être rassuréBien manger et se reposer régulièrement devant des paysages de création du mondePaysage féerique au plus profond des canyonsIl faut parfois escalader lorsque la glace est mauvaiseUn sourire lumineux dans la froidure du matinLes chutes de glace de Nierak à  mi-cheminLe premier village coté Zanskar, nous arrivons à  Pidmo Zanskar Zanskar Zanskar Zanskar Zanskar Zanskar Zanskar

L'Association parraine maintenant depuis plus 1995 l'extraordinaire trekking du fleuve gelé en compagnie de spécialistes locaux ayant une parfaite connaissance de ce terrain si particulier. Nous sommes là afin de vous faire bénéficier de notre longue expérience du fleuve gelé, de vous conseiller et de vous orienter vers les bons interlocuteurs sur place.

 

L'association organise chaque année le groupe du fleuve gelé historique en compagnie de Tanneguy d’Arfeuille et limité à 10 participants maximum. Mais l’association s’est aussi spécialisée dans le conseil envers les petits groupes (2 à 3 personnes inscrites ensemble) voir les tout petits groupes (1 personne) qui ne trouvent pas d'offre de la part des agences de voyages. Notre guide sur place et son équipe organisent indifféremment des trekkings pour 1, 2, 3 personnes ou plus. Les avantages de partir seul ou en petit groupe constitué à l'avance de 2, 3, 4 personnes sont nombreux et importants:

Tanneguy d'Arfeuille (président de l'association), avec plus de 40 passages sur le fleuve gelé, a acquis une expérience unique qui n'a nulle équivalence pour un "non zanskarpas". Nombres d'agences de voyages françaises ou indiennes proposent ce trekking, rares sont celles ayant une équipe locale vraiment compétente car toutes embauchent via des prestataires locaux de jeunes ladakhpas payés à la petite cueillère!!! De plus, leurs groupes sont souvent encadrés par des guides français diplomés ou indiens n'ayant que rarement l'expérience d'un voyage aussi spécial (il est des endroits où l'expérience du terrain est infiniment plus précieuse qu'un diplôme!).

 

Soucieuse de la sécurité des participants et du respect des populations locales, l'Association à sélectionné via son guide locale des équipes uniquement composées de zanskarpas connaissant parfaitement le terrain (le guide local a effectué plus de 56 fois la marche du fleuve gelé, les cuisiniers entre 30 et 35 fois, chaque porteur entre 10 à 100 fois selon leur âge!!!) et rémunérés plus qu'avec les agences de voyages classiques car notre objectif n'est pas de faire du bénéfice mais de procurer un travail bien rémunéré à des populations locales souvent pauvres. Cet argent les aide à envoyer leurs enfants dans de bonnes écoles afin de leurs donner un bon départ dans la vie. Et même si guides et cuisiniers ne parlent pas français et que peu anglais, tous sont des montagnards aguéris et résistants qui vous feront découvrir leur Zanskar authentique, chaleureux, humain et vous entrouvriront le coeur des zanskarpas comme aucune agence locale du Ladakh ne pourra le faire.

 

Pour finir le bénéfice de ce voyage va principalement à l'Association qui aide les écoles des monastères de Karsha, Mune, Phuktal, les nonnerie de Pishu et Tungri ainsi que des familles en situations difficiles, et de ce fait reçoit toujours un accueil particulier dans les villages de la vallée. Dans sa version longue (24 jours environ) ce voyage se fait toujours en compagnie de Tanneguy d'Arfeuille qui vous fera partager sa longue expérience du Zanskar (deux hivers au monastère de Karsha) ainsi que ses connaissances culturelles sur la région. Il est à votre disposition afin de vous renseigner personnellement dans la préparation de votre voyage et pour répondre à toutes vos questions même s'il n'est en rien ni organisateur du voyage, ni accompagnateur du voyage: seul le guide local est responsable de l'organisation et de l'accompagnement.

 

Zanskar en hiverL'association attire votre attention sur un phénomène qui tend à se répandre au Ladakh et au Zanskar: les groupes organisés et/ou accompagnés par de soi-disant moines qui ont plus le profil de business men que de moines et qui ne passent que peu de temps à prier. Mais l'habit de moine inspire confiance même si nous connaissons tous le proverbe qui dit que l'habit ne fait pas le moine!!! J'ai rencontré l'été dernier un couple de jeunes professeurs de l'éducation nationale qui ont fait confiance à une telle agence et qui l'ont amèrement regretté.... Guide totalement incompétent et ne connaissant pas le terrain, cuisine médiocre, pharmacie non existante, employés traités comme de la m.... ;

 

Avant de vous inscrire auprès d'une agence locale vérifiez bien sa réputation et ne vous fiez pas uniquement aux belles photos, au texte alléchant (en français parfait ce qui indique bien que l'agence est prête à tout pour attirer le chaland) et à l'habit du moine dont le pedigree n'est souvent qu'une extrapolation de la réalité. Les agences françaises n'ont pas pour habitude de faire travailler directement des moines donc un moine se targuant d'avoir travaillé pour une agence française ne vous raconte pas tout.... Et puis un vrai moine est supposé être un renonçant qui prie, pas un business man brassant des liasses de billets. Un moine peut donc tout à fait occasionnellement accompagner des groupes de trekking comme ce fut le cas pour le lama Sanam Wangchup du monastère de Karsha qui travailla de nombreuses années comme aide puis guide local pour Tanneguy d'arfeuille(et non pas pour Allibert). Mais un moine perd sa qualité de moine s'il crée sa propre agence et y passe plus de temps qu'au monastère, le tout à des fins d'enrichissement personnel.
Toute ressemblance entre le texte de présentation de ce programme et celui de l'agence Allibert n'est en rien fortuite puisque c'est Tanneguy d'Arfeuille qui a crée ce voyage pour l'agence Allibert en 1997. A cette époque Allibert via Tanneguy d'Arfeuille fut la première agence à proposer et organiser ce trekking exceptionnel.

La vallée du Zanskar


La vallée du Zanskar est l'une des plus isolées du monde  himalayen : ses seuls moyens d'accès passent par des cols dont le plus bas se situe à 4400m environ. A l'approche de l'hiver, la neige recouvre tous les cols et le Zanskar est plongé dans un isolement que seule l'arrivée du printemps suivant permet de rompre. Mais au creux de l'hiver lorsque les nuits sont glaciales, le fleuve Zanskar gèle suffisamment en surface pour permettre le passage de quelques caravanes. Par cette voie naturelle extraordinaire, les Zanskarpas quittent durant quelques semaines la terre de leurs ancêtres et se rendent à Leh dans l'espoir d'y trouver un petit travail ou de troquer du beurre de yaks contre des thermos ou des chaussures. La marche, initialement d'une distance d'environ 100 km, est généralement "avalée" par les zanskarpas en deux ou trois jours. Jusqu'à récement, Il en fallait quatre à cinq pour des trekkers occidentaux pour rejoindre le hameau de Pidmo à la sortie des gorges. Mais la lente construction de la route dans les gorges rend maintenant ce périple accessible à un plus grand nombre et si les conditions le permettent il ne nous faudra que 3 journées de marche, une nuitée en grotte et une nuitée dans une maison sommaire pour rejoindre le magnifique village de Zangla, ancienne capitale royale du Zanskar (avec Padum).

 

Zanskar en hiverCe voyage est hors du commun, de ceux que l'on peut classer dans les grands voyages extraordinaires. Il s'adresse à des hommes et à des femmes à la recherche du vrai, du beau, de l'émotion. La fatigue, le froid et l'inconfort sont les défis qui mènent alors à la rencontre de la nature la plus belle, la plus dure et la plus sauvage, à la rencontre de l'âme profonde d'un peuple fascinant. Il faut avoir de nombreuses qualités pour arriver au terme de ce voyage et supporter solidairement les difficultés car la récompense est omniprésente. Ce voyage est un rêve pour les amoureux de la montagne et de la vie, un aboutissement car peu de trekking marquent aussi profondément.


L'écosystème du Fleuve Gelé est fragile. Il importe de ne pas le bouleverser car il est l'unique lien de communication avec le monde extérieur. Le bois, denrée rare et précieuse, permet aux zanskarpas d'entretenir laborieusement le feu quotidien salvateur. Les grottes, abris précaires répartis tout au long du parcours, peuvent abriter peu d'hommes à la fois. Pour respecter cet univers, il est impératif d'avoir un nombre de porteurs limité. Nous devrons cependant emporter des tentes car la présence nouvelle de nombreux touristes indiens encombre beaucoup les grottes !

J'attire votre attention

 

La piste continue sa progression dans les gorges de la rivière Zanskar à un rythme plutôt lent et ne constitue donc pas dans l'immédiat un danger pour le circuit du fleuve gelé. Mais un autre danger nettement plus grave menace ce trekking mythique que quelques courageux tentaient chaque année dans des conditions difficiles: c'est le développement du tourisme indien! Un journaliste indien a eu il y a 3 ans la mauvaise idée de publier en Inde un reportage sur le trekking du fleuve gelé... Peu de conséquence en 2012 avec juste quelques indiens venus en reconnaissance afin de vivre la grande aventure. Puis 3 fois plus d'indiens en 2013, et 5 fois plus en 2014.... Ces indiens ne s'aventurent que jusqu'à Nierak ou Lingshed et ne vont donc pas jusqu'au Zanskar. Mais ils deviennent très nombreux avec tout les problèmes que cela pose au niveau des déchets, des excréments, de la gestion du bois sec et des lieux pour dormir le soir. Il est probable que d'ici 1 à 2 ans. Les autorités locales vont certainement prendre des décisions rapidement afin d’essayer de limiter l’afflux des « trekkeurs du dimanche » sur le fleuve gelé. J’espère que les rares groupes de « non indiens » ne seront pas impactés par les décisions à venir ; En tout état de cause et par précaution, l’association française des amis de karsha a  obtenu des tous les chefs de monastères et de nonneries du zanskar, ainsi que de l’association des boudhistes du Zanskar, des lettres d’accréditations demandant au autorités du Ladakh et du Zanskar de ne pas entraver le bon déroulement de notre grand trekking annuel et certifiant que nous les sponsorisions depuis plus de 20 ans. Cette précaution devrait nous permettre de « passer à côté de l’orage qui gronde » !

Par contre toute la partie coté Zanskar et la visite des villages et monastères n'a pas changé, pas d'indiens ni de hordes de touristes (jusqu'à quand?)!

 

Trekking du fleuve gelé 2017

Nous étions 11 au départ de l'édition 2017 du fleuve gelé avec un programme novateur et particulier puisque 4 personnes avaient choisie une version en 22 jours et 7 autres une version en 30 jours. Avec par moment des itinéraires différent selon la forme de chacun, donc un vrai voyage "à la carte" mais en groupe. Malheureusement cette édition a dès le départ été très perturbée par une météo très mauvaise sur l'Himalaya, avec de nombreux reports de vols. Nous sommes donc arrivés à Leh avec plusieurs jours de retard. Puis la route fut interdite au pâssage de trekkers car dangereuse en raison des avalanches et des chutes de pierres! Tout cela mis bout à bout, nous avons quitté Leh pour le fleuve gelé avec une semaine de retard environ, c'est donc toute la suite du programme qui a été impactée. La glace fut très bonne à l'aller, recouverte de neige avec des paysages extraordinaires de canyons et falaises d'un blanc immaculé. Puis à Nierak la neige est retombée en abondance et nous a occasionnée de nouveau un jour de retard. Cette journée fut exceptionnelle, nous l'avons passée à visiter des fermes du village et à échanger des moments inoubliables avec les populations locales! Le groupe en 22 jours à fait demi-tour par sécurité afin d'avoir de la marge pour revenir sur Leh et le groupe en 30 jours à continué vers le Zanskar. Nous sommes ainsi aller jusqu'à Zangla, Stongde, Karsha et avons fait demi-tours pour revenir vers le Ladakh.

C'est la première fois en plus de 25 ans que la météo nous joue un tel tour, j'espère que cela ne se reproduira pas de si tôt! En tout cas, je réitère le même programme pour 2018 avec un départ plus tôt dans la saison afin d'avoir plus de chance de rencontrer moins de chutes de neige!

 

Et pour 2018

 

Zanskar en hiver

Le programme du voyage du fleuve gelé 2018 est d'ors et déjà prêt, les nouveaux inscrits restent libres de choisir la version normale en 23 jours au prix de 3280EUR tout compris ou bien la version en 30 jours au prix de 3980EUR. Les inscriptions seront prises dans leur ordre d'arrivée afin de ne défavoriser personne.

 

Comme chaque année pleins de beaux projets qui s'adaptent à vos capacités, vos désirs, votre budget et vos disponibilités...

Le fleuve gelé historique : Le programme se pimente un peu et s'adaptera en 2018 à l'évolution actuelle du trekking et de sa sur-fréquentation durant les journées entre Chilling et Nierak. L'association vous proposera donc au choix un itinéraire inédit et magnifique pour la marche aller en direction du Zanskar (réalisable en conditions de faible enneigement uniquement), ou bien l'aller par l'itinéraire classique mais extraordinaire des gorges du fleuve gelé, le retour se faisant comme d'habitude par les gorges du fleuve gelé Zanskar. Le groupe partira donc le même jour de France et arrivera en même temps à Leh, puis il passera 2 journées d'acclimatation ensemble. Durant ces deux journées, nous aurons la chance de passer une journée à l'extraordinaire monastère de Spituk proche de Leh afin d'y assister à son grand festival annuel de danses religieuses masquées et costumées Puis en jour 4 le groupe se séparera en 2 au départ du trekking selon l'itinéraire et la difficulté choisie, pour se retrouver au village de Lingshed. Encore quelques journées ensemble dans les plus beaux villages du Zanskar puis le groupe se séparera de nouveau et définitivement en deux, ceux qui effectuent le voyage en 23 jours repartiront vers le Ladakh via les gorges du fleuve gelé avec une partie de l'équipe locale, les autres remonterons la vallée de la Tsarap jusqu'à Phuktal afin de découvrir cet extraordinaire monastère pour ensuite revenir vers le Zanskar et le Ladakh par les gorge du fleuve gelé.

 

L'itinéraire plus difficile à l'aller par le col du Sengge la ne pourra se faire que s'il n'y a que très peu de neige au ladakh comme c'est généralement le cas en janvier. En cas de fort enneigement, le seul itinéraire possible restera les gorges de la rivière Zanskar pour tout le groupe. Le programme se fera soit en 30 jours pour un prix de 3980EUR, en 23 jours environs de Paris à Paris pour un prix de 3280 euros par personne et en compagnie de Tanneguy d'Arfeuille. Après deux journées d'acclimatation à Leh dont une qui nous permettra d'assister au sublime festival du monastère de Spituk (danses monastiques, cérémonies et grandes tankas brodées sur les mûrs du monastère), nous prendrons un bus qui nous emmènera avec l'équipe locale soit à Sumdo (groupe par le col du Sengge la, version difficile) dans les gorges de la rivière Yapola (3650m), soit après Chilling (groupe par le fleuve gelé, version plus facile). Pour la version via le col du Sengge la (version plus difficile) De Sumdo (village magique) en 2 journées dans une gorge extraordinaire et ressérée (1 nuit en grotte, marche sur un joli petit sentier) nous rejoindrons le village perdu et moyen âgeux de Machu (4100m) et dormirons dans le salon d'été non moins moyenâgeux et rustique de l'ancien « raja » (noble) du village (c'est très rustique et frais) !!! Ambiance du bout du monde ! Rude journée le lendemain car nous montons sur le col du Sengge la (5000m, montée très facile et régulière jusqu'au pied du col, les 300 derniers mètres de dénivelés sont raides) et redescente sur le village de Skiupata (3800m) où nous dormirons (nous serons peut être obligé de dormir à la belle étoile avant le col par des températures glaciales!). Remontée d'un petit col qui nous fait passer dans la magnifique vallée de Lingshed (environ 1000 habitants et un grand monastère) où nous retrouverons l'autre partie du groupe qui passera par les glaces de la rivière zanskar, nuit chez l'habitant à Lingshed. Pour le groupe via les gorges du fleuve gelé, remontée des gorges jusqu'à Nierak, une journée de repos puis continuation et remontées de la petite gorge qui mène à la vallée de Lingshed où le groupe se réunira au complet.Tous ensemble nous rejoindrons le fleuve gélé en dessous de Lingshed et rejoindrons le village de Zangla au Zanskar. Nous continuerons le lendemain par une petite journée de marche (3h) afin de rejoindre le village de Pishu rive gauche et sa nonnerie où nous dormirons. L'association aide la nonnerie depuis de nombreuses années et nous y recevrons un super accueil, nous y donnerons l'argent pour l'année 2018. Puis une journée de marche dans les paysages magnifiques de la vallée du Zanskar et nous rejoindrons le monastère de Karsha que l'association aide depuis longtemps et où nous séjournerons 2 à 3 nuits selon les conditions de la marche et du groupe. Nuit au monastère, accueil inoubliable, logement dans l'école, repas avec la communauté et remise du sponsoring 2018, dîner offert par l'école, soirée festive au village, etc.... Dernière étape tous ensemble jusqu'à Tungri, le village d'origine de notre équipe locale et nous dormirons chez notre guide Tashi. Visite de la nonnerie et super accueil de nouveau. Puis notre groupe et notre équipe locale se séparera en deux, le groupe en 23 jours reprenant le chemin du retour sur Leh et l'Europe, le groupe en 30 jours continuant sur l'extraordinaire et célébrissime monastère de Phuktal dans la vallée de la Tsarap (6 à 7 jours d'extension).De retour de Phuktal, le groupe en 30 jours retournera sur Leh par les glaces de la rivière Zanskar, puis Delhi.

 

Les deux dernières journées à Delhi serviront pour ceux qui le souhaitent à aller jusqu'à Agra afin de découvrir le Taj Mahal et le Fort rouge (option en supplément). L'argent de l'association sera reversé à l'occasion de ce trekking aux écoles et monastères que nous aidons chaque année afin de faire profiter aux participants d'un accueil fabuleux partout où nous nous rendrons (Pishu, Phuktal, Tungri, Mune et Phuktal).

 

Départ prévu à ce jour le 12 janvier 2018 et retour vers le 10 février 2018 pour la version 30 jours, retour vers le 3 février pour la version en 23 jours (les dates ont été choisies en fonction du festival de Spituk (14 et 15 janvier 2018), la date exacte du retour sera rapidement fixée).

 

Le prix comprend tous les vols de Paris à Delhi puis Leh et retour Leh - Delhi - Paris (Tanneguy d'Arfeuille, président de l'association, voyagera avec vous), Le transfert vers l'aéroport domestique à votre arrivée à Delhi, le logement dans une guest house à Leh ainsi que les petits déjeuners et les diners à Leh, les transferts à votre arrivée à Leh (votre guide local sera à l'aéroport afin de vous accueillir et de vous prendre en charge) entre l'aéroport et l'hôtel et le retour sur l'aéroport en fin de voyage, les transferts depuis Leh jusqu'au point de départ de votre trekking et depuis votre point de fin de trekking jusqu'à Leh en mini bus privé, tous les frais afférents au trekking ainsi que l'équipe local, les porteurs pour les bagages, la nourriture, le matériel pour cuisiner et manger, les repas, le logement chez l'habitant, les entrées des temples...

 

Le prix comprend également le logement en chambre double avec air conditionné à Delhi dans un hôtel central très bien, petits déjeuners inclus, les transferts à Delhi entre l'aéroport - l'hôtel et le retour à l'aéroport pour votre vol international, le premier déjeuner à Leh offert par l'association via Tanneguy d'Arfeuille, 200 euros par participant pour l'association, l'hôtel à Agra avec petit déjeuners pour ceux qui décident de s'y rendre. Par contre, le voyage en voiture privée ou train pour ceux qui souhaitent aller voir Agra et ses splendeurs ( Taj Mahal, fort rouge, Fatehpur Sikri) n'est pas compris (supplément de 50 à 100EUR selon le nombre de participant).

 

Ce prix ne comprend pas les repas hors trekking (déjeuners à Leh, déjeuners et diners à Delhi, Agra et durant le transfert en voiture Delhi - Agra - Delhi, compter de 4 à 15 euros par repas), les pourboires pour l'équipe locale (entre 70EUR et 100EUR/participant selon la version choisie), les monuments à Agra, les pourboires, les frais d'adhésion à l'association (obligatoire, 25EUR/personne), le voyage en voiture privée pour ceux qui souhaitent aller voir Agra et ses splendeurs ( Taj Mahal, fort rouge), le permis de trekking spécial fleuve gelé.

 

Zanskar en hiverLe fleuve gelé jusqu'à Lingshed : Ce programme plus court se fera en 16 jours environs (départ le samedi, retour le dimanche en 16) de Paris à Paris, dates selon votre convenance entre le 15 janvier et le 15 février, pour un prix fixe de 2650€ par participant quelqu'en soit le nombre. Ce prix comprend tout les vols de Paris à Delhi puis Leh et retour Leh - Delhi - Paris, le logement dans une très jolie guest house à Leh ainsi que les petits déjeuners et les diners à Leh, les transferts à votre arrivée à Leh (votre guide sera à l'aéroport afin de vous accueillir et de vous prendre en charge) entre l'aéroport et l'hôtel et le retour sur l'aéroport en fin de voyage, les transferts depuis Leh jusqu'au point de départ de votre trekking et depuis votre point de fin de trekking jusqu'à Leh en jeep privée ou mini bus privé, tout les frais afférents au trekking ainsi que l'équipe local, les porteurs pour les bagages, la nourriture, le matériel pour cuisiner et manger, les repas, le logement chez l'habitant, les entrées des temples... Ce prix comprend également le logement en chambre double avec air conditionné à Delhi dans un hôtel central très bien, les petits déjeuners inclus, les transferts à Delhi entre l'aéroport - l'hôtel et le retour à l'aéroport pour votre vol international, le voyage en voiture privé entre Delhi à Agra aller/retour, la nuitée à Agra si vous y passez une nuit, avec petit-déjeuners.  Ainsi qu’un don de 150€ à l’association.

Ce prix ne comprend pas les repas hors trekking (déjeuners à Leh, déjeuners et diners à Delhi, Agra et durant le transfert en voiture Delhi - Agra - Delhi, compter de 2 à 5 euros par repas), les monuments à Agra, les pourboires.

 

Zanskar trekking hiver 2015Après deux journées d'acclimatation à Leh vous partirez pour les gorges de la rivière Zanskar, remontée en 4 jours jusqu'à Lingshed et sa merveilleuse vallée de 1000 habitants environ (à noter que cet itinéraire est actuellement très emprunté par les touristes indiens de plus en plus nombreux), une journée de repos afin de visiter le site et le grand monastère, retour en passant un petit col afin de rejoindre le village de Skiupatta (si les conditions d'enneigement le permettent) que vous serez très peu à visiter en hiver et redescente sur la rivière Zanskar par un canyon extraordinaire, incroyable, accessible uniquement en hiver (très peu fréquenté). Retour sur Leh via les gorges de la rivière Zanskar en 4 jours puis Delhi, Agra (Taj mahal et fort rouge) et Paris. Afin de vous éviter des dépenses importantes liées au matériel nous vous conseillons de louer votre sac de couchages (http://www.montagne-expedition.fr/location-de-sac-de-couchage,fr,3,59.cfm).

 

Départ possible à la carte à partir de 1 participant en fonction de vos dates de disponibilités.

 

 

dans les gorges du Zanskar hiver 2015Villages et monastères du Ladakh : Marre des éternelles vacances d’hiver à Gstaadt ou Courchevel, de faire la queue aux remontes pentes, des hotdog à 10€, de la cohue et de la belle mère qui s’invite ? J’ai pour vous la solution de rechange , celle qui vous emmènera loin, vous dépaysera complètement, vous fera faire de magnifiques rencontres, vous permettra de traverser des paysages de haute montagne himalayenne époustouflants avec un climat similaire à celui des Alpes européennes, le soleil en plus ! Que vous soyez seul ou en famille, ce voyage vous marquera plus que beaucoup d’autre ! Départ de France pour Delhi en Inde puis Leh, capitale du Ladakh à 3500m d’altitude. 3 journées d’acclimatation entre repos, visite de la ville, des monastères environnants et préparation du départ. Transfert en Jeep à Likir pour le début d’une première petite marche très facile en 4  jours. Visite du monastère de Likir, l’un des plus important du Ladakh. Passage de 4 petits cols à raison de 1 par jour avec des journées de 3 à 4 heures de marche et un dénivelé modéré sur des sentiers faciles. Vous retrouvez la national highway à Nurla et partez en jeep pour le monastère de Lamayuru, l’un des plus célèbre de la région, puis Phanjila. Deuxième marche relativement facile en 4 jours dans les décors extraordinaires des gorges sans fond de la Yapola avec en route une nuit sous tentes ou en grotte. Retour à Leh puis Delhi et la France. Le programme se déroulera en 18 jours environs de Paris à Paris (il peut être raccourci sur 13 jours en ne faisant que l’une des deux marches selon votre choix), dates selon votre convenance, pour un prix estimatif de 2600 euros quelque soit le nombre de participants.Ladakh trekking 2015 Ce prix comprend tout les vols de Paris à Delhi puis Leh et retour Leh - Delhi - Paris, le logement dans une guest house à Leh ainsi que les petits déjeuners et les diners à Leh, les transferts à votre arrivée à Leh (votre guide sera à l'aéroport afin de vous accueillir et de vous prendre en charge) entre l'aéroport et l'hôtel et le retour sur l'aéroport en fin de voyage, tous les transfert depuis votre départ de Leh jusqu’à votre retour à Leh en jeep privée ou mini bus privé, tout les frais afférents au trekking ainsi que l'équipe local, les porteurs pour les bagages, la nourriture, le matériel pour cuisiner et manger, les repas, le logement chez l'habitant, les entrées des temples... Ce prix comprend également le logement en chambre double avec air conditionné à Delhi dans un hôtel central très bien, les petits déjeuners inclus, les transferts à Delhi entre l'aéroport - l'hôtel et le retour à l'aéroport pour votre vol international, le voyage en voiture privé entre Delhi à Agra aller/retour, la nuitée à Agra si vous y passez une nuit, avec petit- déjeuners. Ainsi qu’un don de 150€ à l’association.

Ce prix ne comprend pas les repas hors trekking (déjeuners à Leh, déjeuners et diners à Delhi, Agra et durant le transfert en voiture Delhi - Agra - Delhi, compter de 2 à 5 euros par repas), les monuments à Agra, les pourboires.

 

 

Vous pouvez obtenir des renseignements sur ces voyages (fiche technique, conditions, détails, ....) en contactant l'association au 0631229613. Concernant le fleuve gelé historique, la prochaine édition sera exceptionnelle à plus d'un titre, elle sera peut-être l'une des dernières organisée par le monastère de Karsha: la construction de la route le long de la rivière Zanskar progresse et le trekking du fleuve gelé vit peut-être ses dernières années en raison d'un afflux important de touristes indiens. En 20 ans, plus de 160 personnes ont déjà réalisé ce voyage parrainé par l'Association et toutes sont revenus entièrement satisfaites. 7 personnes sont parties avec l'édition 2015 ainsi que 8  en 2016.

 Vous pouvez sur demande obtenir leurs coordonnées afin d'avoir un avis indépendant sur la qualité de l'organisation de ce voyage par le monastère de Karsha et le guide local. De plus la mise en place d'un livre d'or en 2011 vous permettra de prendre connaissance du niveau de satisfaction des "anciens" qui ont fait confiance à l'association.

 

Vous pouvez aussi recevoir le programme détaillé de ces voyages ainsi que les conditions générales en écrivant à:


Association Française des Amis de Karsha

Les Rochers - Le Village

Rue des Remparts

30700 Vallabrix

tél: 06 31 22 96 13

 

email : tda30700@orange.fr

 

© photos Tanneguy d'Arfeuille, reproduction interdite.
 
Design © Archétype Informatique: création de site internet, Narbonne